lupa
esp eus eng fr

Etudes

 

L'un des aspects clés de la réalisation des objectifs a été la nature multidisciplinaire de l'équipe qui a développé les travaux et, surtout la collaboration de ses constituants. En bref, il s'agissait de faire un plan directeur basé sur l'interdisciplinarité.

 

Le diagramme de travail a été conçu selon les lignes directrices décrites ci-dessus, en essayant de combiner les différents types de connaissances de base nécessaires pour faire un diagnostic approfondi de la vallée et de son environnement, et definir une série de propositions qui marqueront la voie à suivre dans le processus.

 

Le plan directeur a été réalisé par une équipe multidisciplinaire. La partie fondamentale qui a fourni des fondations solides a été réalisée  entre 2000 et 2004 (plan directeur). Jusqu'à la création de la Fondation Vallée Salée de Añana en 2009, ses prescriptions initiales étaient supervisées par le Service du Patrimoine Historique et Architectural du Conseil Provincial d'Álava.

 

Pendant  tout ce temps, plusieurs équipes hautement spécialisées et reconnues  ont collaboré aux études qui ont été menées, tels que  le Groupe Archéologie, antiquité ancienne y Medieval. Archéologie  et  l'Architecture de l'Université du Pays Basque, et Département de Géographie, Préhistoire et Archéologie; des sociétés comme I.K.T., Geogram ou Noski; aussi des départements de l'Université publique basque, tels que la géodynamique, la minéralogie et la pétrologie, la géographie, le génie chimique et l'environnement de l'école technique supérieure de Bilbao, ou le département de la stratigraphie et de la paléontologie de la faculté des sciences et Technologie de Bilbao. Les mises à jour de la section architecturale au  plan directeur  sont la responsabilité du Service du patrimoine architectural historique du Conseil provincial d'Álava.

 

1.- GROUPE D'ÉTUDES ARCHITECTURALES

 

Ils comprennent  les résultats des essais réalisés sur les matériaux (action des xylophages sur le bois, degré de protection-attaque produit par le sel), sur  les systèmes de construction et les planchers de siège, sur l'état des déformations, les charges et les tensions.

 

La description de la Vallée Salée  a été intégrée dans le Système d'Information Géographique (SIG). Pour ce faire, un dessin a été généré pour chacun des éléments. Mais cette quantité d'informations doit être structurée et ordonnée, de sorte qu'il a été divisé en 384 unités de production (UP). La délimitation de chaque unité ne répond pas aux critères historiques, mais à  un ensemble d’aires, de puits, de plates-formes et de cadres qui forment une unité logique, ou à ce  qui a la capacité de produire du sel de façon autonome.

 

La Vallée Salée  ne peut être comprise  par  une simple description graphique de ses éléments. .Cette description est complétée par une étude opérationnelle  de l'activité saline, puisque en fin c’est  leur moyen de subsistance. Une étude de la production de sel dans la vallée a été réalisée, pour permettre la connaissance  des techniques traditionnelles, et leur projection dans  l'avenir a permis de concevoir un plan de production qui soutient économiquement son activité future. Cette  étude  a également traité la propriété des aires, leur distribution  dans les « granjas », et de leur organisation actuelle autour de l’association  des paludiers  Gatzagak.

 

Les études constructives  ont été réalisées dans deux sens; le premier  consistait en un catalogage et une classification exhaustive de chacun des éléments constituants, l’autre sens consistait en  l'étude constructive de chacune des typologies et de leur fonctionnement. La première partie a été intégrée dans la base de données SIG, ce qui a permis la création de cartes thématiques simples ou de cartes comportant  des informations  des autres disciplines. La deuxième partie a été utilisée lors de l'établissement des critères autorisés ou non dans les actions futures.

 

Les grands groupes dans lesquels les informations associées à la base de données générale ont été introduites sont les suivants: sources, réseau de distribution, puits de stockage, production de sel et éléments de communication.

 

Enfin, le comportement des différents types de construction a été examiné, générant  ainsi des informations sur la durabilité et la facilité de maintenance de ceux-ci, tout en analysant  aussi le développement des types de construction au fil du temps, en insistant  sur les raisons de chacun des changements dans les typologies ou les matériaux qui ont été introduits à travers l'histoire dans le Vallée Salée, et l'effet bénéfique ou préjudiciable que chacun d'eux a occasionné.

 

Les études structurelles ont été axées sur le développement ponctuel des constructions. Des éléments concrets ont été analysés  tels que ; fondations, charpentes, usines, plateformes et finitions de surface, et ce pour créer des modèles permettant de connaître leur comportement actuel et de proposer de nouvelles interventions. Enfin, un manuel de maintenance architecturale a été créé, dans lequel les points clés sont définis  afin que les différentes activités développées dans le paysage culturel respectent pleinement sa valeur universelle exceptionnelle.

 

2.- GROUPE D'ÉTUDES HISTORIQUES-ARCHEOLOGIQUES

 

Leur but est de définir la variable temporelle de l'ensemble salin et d'intégrer les critères historiques et archéologiques comme l'un des facteurs clés pour établir la stratégie de maintenance des salines. C'est le groupe qui a appliqué la méthodologie appelée «archéologie de l'architecture», incluant  dans son champ d'application à la fois les études bibliographiques, documentaires et orales, entre les anciens paludiers et les archives historiques, ainsi que les l’analyse typique  stratigraphique fondamental du sous-sol et  l'analyse stratigraphique du système de construction des salines

 

L'ensemble des études historiques a été confiées au Groupe de Recherche en Archéologie de l'Architecture de l'Université du Pays Basque (UPV-EHU), qui a été fixé  un objectif prioritaire la connaissance de  l'évolution historico-constructive de la vallée. Et pour en arriver, il était obligatoire  de comprendre leurs transformations dans le temps, leur historiques, leurs étapes; bref, toutes les métamorphoses que le complexe salin a subies tout au long de ses plus de 6500 ans d'histoire.

 

La recherche a été réalisée en suivant les lignes directrices de la discipline connue sous le nom d'archéologie de l’architecture. Cependant, les particularités morphologiques de la vallée lui confèrent un caractère particulier qui a obligé à changer  les outils habituels de travail. Cette refonte s'est produite, dans une large mesure,  et ce au fur et à mesure que l'étude progressait et que des situations non prévues par les systèmes de travail apparaissaient. Ainsi, la Vallée Salée  est devenue, un laboratoire d'expérimentation constant  de nouvelles formes d'approche objet d'étude archéologique.

 

L'analyse effectuée a été divisée en cinq phases:

 

-Le premier conssistait en l'évaluation archéologique de la vallée à travers l'étude intégrale d'une zone à des limites très spécifiques. La zone choisie etait caractérisée par son état de conservation qui a permis de travailler sans risques, aussi la grande visibilité de ses structures a permis  d'apprécier  de vue les  différences constructives qui pourraient montrer  un certaine historique  dans la chronologie stratigraphique.

 

Les difficultés constatées et les résultats obtenus nous ont permis d'évaluer de manière critique c’est à quoi nous étions confrontés, et d’évaluer les changements que nous devions nécessairement apporter dans les outils habituels de travail ainsi que  le processus à suivre pendant le reste de l'enquête.

 

- La deuxième phase a permis de développer les outils de travail, d'identifier et de décrire toutes les structures salines, et de commencer l'inclusion des données, graphiques et alphanumériques, dans le Système d'Information Géographique.

 

- La troisième étape du travail a commencé à la mi-2002. Au cours  cette étape l’analyse stratigraphique a été réalisée en suivant les directives méthodologiques pour l'étude des bâtiments complexes développés dans la cathédrale de Santa Maria de Vitoria-Gasteiz (Álava).

 

- La quatrième phase a consisté en l'analyse complète des résultats obtenus lors de l'étape précédente, la mise en place de l'évolution constructive  de la Vallée Salée, la rédaction historique des résultats et la mise en place de protocoles de travail pour l'avenir.


- La cinquième et dernière phase consiste en le contrôle archéologique de toutes les activités qui se déroulent dans la Vallée Salée  d’Añana, avec la réalisation de fouilles dans les points stratégiques des salines qui, généralement, sont localisés  pendant le déroulement des travaux de maintenance et  qui contribuent  à un  recueil  d’informations précieuses sur les origines les plus lointaines de la production du sel.

 

L'idée que l'étude globale historico-archéologique des salines ne pouvait être réduite à l'analyse stratigraphique des éléments constructifs qui la composent est omniprésente  et ce  dès le début des travaux. L'analyse stratigraphique est étroitement  liée à une autre série d'études qui ont fourni des informations non seulement sur les données liées à l'évolution de la construction, mais aussi sur l'histoire de la vallée, ses propriétaires, les formes de production de sel, les paludiers, etc.

 

Par conséquent, parallèlement aux travaux menés au cours des étap
es précitées, d'autres études ont été réalisées telles que: l'analyse toponymique de la vallée et de ses environs, l'exploration du matériel graphique disponible  (photos anciennes, ortho photos, cartographies des différentes aires, etc.) ainsi que  la vidange bibliographique et documentaire de toutes les publications et archives contenant des informations sur le paysage culturel de Vallée Salée  d’Añana.

 

Tout ce travail a abouti à des  résultats scientifiques importants. Une thèse de doctorat spécifique a été développée sur le sujet, et déjà publié, ainsi que de nombreuses conférences et publications scientifiques et informatives, qui ont permis d’inverser les avancées scientifiques générées dans la société.

 

3.- GROUPE D'ÉTUDES SOCIO-ÉCONOMIQUES

 

Le but du travail réalisé était  de déterminer, et de rehausser  à différents niveaux l'impact socio-économique qui pourrait générer la valorisation du patrimoine, tant historico-architectural  que naturel du paysage culturel. De même, les différentes alternatives de gestion ont été identifiées  et évaluées, également dans différents domaines, ce qui pourrait conduire à la réactivation socio-économique promue garantissant le maintien du patrimoine, et qui pourrait être partiellement autofinancée par l'action collective  de l'initiative publique et privée.

 

Pour atteindre ces objectifs, il a été pris en considération, tout au long de l'étude tant dans le développement d'activités potentielles que dans la proposition d'alternatives de gestion, les intérêts des agents  socio-économiques qui constituent l'environnement des salines  et sa région. La raison en est que ces agents sont les promoteurs possibles des projets qui, conformément au scénario existant, peuvent consolider la stratégie globale de la récupération.


Les études réalisées dans le cadre du plan sont  les suivantes:

 

- Analyse de la gestion organisationnelle et financière de  la Vallée Salée à partir de l’actuelle communauté des propriétaires Gatzagak S.A.

 

-Conception de la structure organisationnelle de l'institution chargée de promouvoir et d'organiser les mesures proposées par le Plan.

 

- Étude de la gestion économique et des  sources possibles de financement public et privé.

 

- Enregistrement des conditions réglementaires et de l'aménagement du territoire: Règles complémentaires  municipales, Plan territorial partiel d'Álava Central, Plan sectoriel territorial pour l'agroforesterie et les zones rurales,...

 

-  Analyse des potentiels existants pour la création d'une structure de développement socio-économique autour de  Salinas de  Añana et sa région.

 

-recensement des promoteurs (publics et privés)

 

- Liste des ressources existantes au niveau régional avec un potentiel d'utilisation touristico-culturel, équipement, accès, routes, ...

 

- Etude sur les possibilités du noyau salin et de son environnement en tant que produit touristico-culturel, services, activités et besoins spécifiques


- Catalogue des utilisateurs potentiels des services et des installations 


- Développement de la méthodologie permettant  l'intégration des différentes initiatives dans le projet global, et l'analyse de sa continuité.

 

4.- GROUPE D'ÉTUDES ENVIRONNEMENTALES

 

La particularité du paysage culturel de la Vallée Salée d’Añana repose sur plusieurs facettes étroitement liées. Parmi elles, il convient de mentionner celles  minière et industrielle, puisque les deux sont le germe des salines, donnant lieu à un paysage architectural et par la suite  un paysage culturel.

 

La Vallée Salée est une agglomération architecturale d'éléments productifs variés de genre  et de forme intégrés  dans la nature, où le temps et le développement complexe ont créé des liens entre l'espace productif, le centre urbain de Salinas de Añana,  et son environnement paysager et régional.


Pour  cela, ce groupe d'études a décidé à inventorier et à diagnostiquer la situation des différentes ressources naturelles présentes, aussi bien dans les salines que dans leur environnement  le plus proche, tout en  établissant les critères précis à prendre en considération  pour établir les priorités de la conservation.

 

5.- GROUPE D'ÉTUDES SUR LE PAYSAGE

 

À l’issue de l'étude du paysage culturel de la Vallée Salée  d’Añana, une classification  de ce  paysage a à l'échelle régionale et territoriale été faite, en tenant compte des deux cas des facteurs génétiques. En zoomant à  l'échelle territoriale, les composantes intrinsèques ont été reconnues d'un point de vue systémique et leur dynamique et leur évolution ont été analysées, établissant et caractérisant les différentes tesselles ou unités de paysage qui composent le territoire.


D'un point de vue  Les bassins identifiés qui compartimentent également cet espace ont été délimités et caractérisés, leur visibilité et leurs positions valorisées, qui ont été considérées comme des points d'observation et des repères de paysages sur le territoire.

 

La troisième échelle d'analyse était le bassin visuel d'Añana ou de la Vallée Salée, où, avec un schéma similaire mais à degré de détail requis, on s'est interessé à des éléments et des unités paysagères qui composent et expliquent l’engrenage de la vallée; les caractéristiques visuelles ont été analysées en termes de capacité et de ressources; les usages de l'histoire la plus récente de ce paysage et ceux qui restent encore empreints ont été identifiés, et enfin, l'attention a été portée sur l'accessibilité et la reconnaissance de cette vallée et de son territoire pour les considérer aussi comme une valeur.

 

 6.- GROUPE D'ÉTUDES GÉOLOGIQUES

 

D'un point de vue géologique, le paysage culturel de  la Vallée Salée  est le résultat d'un ensemble d'activités minéralogiques, dont le but a été l'exploitation par évaporation des remontées d’eau  hyper salines. L'installation industrielle résultante est conditionnée par les caractéristiques uniques du substrat évaporite qui, en plus de générer une hydrogéologie unique, limite la capacité d'utilisation du sol en raison de ses caractéristiques géochimiques et géotechniques particulières.


L'étude des aspects géotiques a été faite de trois points de vue:

 

1-De point de vue descriptif basique: la stratigraphie, la tectonique, la géomorphologie, l'hydrologie, la lithologie, etc.

 

2- Comme géologie économique: ressources minières, roches industrielles, ressources didactico-culturelles dans les salines elles-mêmes, conformation du diapir, etc.

 

3-Comme risques géologiques: inondations, glissements de terrain, érosion, etc.

 

Après l'analyse des points susmentionnés, d'autres étapes de l'étude ont été effectuées et  dans lesquelles les activités suivantes ont été réalisées:

 

Tout d'abord, le diagramme de flux ou le schéma  du système d'exploitation a été conçu et interprété depuis les sources salines jusqu’à la sortie de la saumure pour sa distribution. Sur ce schéma minéralogique, nous avons procédé à des commentaires sur les matériaux pierreux utilisées dans l'exploitation, sa lithologie, sa volumétrie, son origine, sa distribution, etc.

 

Egalement  il a été analysé les risques potentiels externes et internes. Les premiers font référence aux processus géologiques externes pouvant affecter leur maintien, et les seconds se réfèrent à ceux pouvant être générés en cours  de l'exploitation.

 

Nous avons étudié les activités et les usages  qui pourraient modifier l'environnement géologique et, par conséquent, pourrait affecter le sel. Entre autres, une attention particulière a été portée au périmètre de protection des nappes phréatiques qui approvisionnent en eau salée les infrastructures productives. Et  les points d'intérêt géologique de la Vallée  salée et ses environs les plus proches  ont été décrits comme des ressources didáctico- culturelles potentielles, les conclusions du travail  effectué ont été synthétisées et des propositions d’actions pour le maintien de l'environnement géologique et son exposition  au publique ont été mises en  ouvre.

 

D'autre part, dans le cadre de l'étude géologique, une analyse minéralogique des argiles des  salines  a été réalisée, et ce pour évaluer la production de sel, la caractéristique  physico-chimique de la saumure des différentes sources de la vallée.
 

Concernant l’ensemble des études qui ont  été signés  avec la Faculté des Sciences et Technologies de l'Université du Pays Basque, pour l'étude et la diffusion des aspects géologiques du paysage culturel, les objectifs suivants  ont été fixés :

 

a) Identifier, évaluer et cataloguer en détail les différents éléments qui constituent le patrimoine géologique de la zone. Il est Considéré comme éléments du patrimoine géologique tous les niveaux des roches, structures tectoniques, restes et sédiments des fossiles, ou formes particulières des reliefs, qui sont tous les résultats de l’action des facteurs géologiques.


b) Préparation de matériel pour la diffusion  et l’exploitation sociale  des connaissances scientifiques. Dans l'ensemble des matériaux de la nouvelle confection on envisage la conception des guides géologiques montrant les points les plus remarquables et les plus attractifs des principaux éléments du patrimoine de la région.

c) Développement de blocs didactiques liés aux ressources géologiques offertes par la région. Les blocs didactiques seront consacrés à la réflexion et à l'apprentissage de différents sujets ou blocs de connaissances liés au patrimoine géologique. A cette fin, des brochures explicatives détaillées et scientifiquement rigoureuses seront élaborées.

 

d) Développement d'activités didactiques en tant qu'ateliers relatifs aux  ressources géologiques offertes par la région. Un ensemble d'ateliers d’informations  sera  établi  pour faire valoir  le patrimoine géologique de l'environnement dans les différentes disciplines scientifiques, d'un point de vue ludique et pédagogique.

 

7.- SYSTÈME DE GESTION DE L'INFORMATION

 

Le paysage culturel de la Vallée Salée d’Añana est un élément structurel si large, compliqué et évolutif dans le temps qu'il a été nécessaire de compiler et de structurer toutes les informations descriptives générées par les différentes équipes composant ce  Plan dans un Système d'Information Géographique (GIS).


Le GIS conçu répond à quatre objectifs fondamentaux. Tout d’'abord, il permet la collecte et la maitrise  de la grande quantité d'informations générées par chacune des équipes qui travaillent en coordination dans l'élaboration du plan directeur. Deuxièmement, il sert à relier l'information géographique avec les données alphanumériques générées par des consultations, devenant ainsi un puissant outil d'analyse. Troisièmement, il a été utilisé comme un outil de simulation qui, avec ce qui précède, a contribué de manière importante à la recherche des causes  des problèmes de la Vallée Salée et de définir  les  solutions possibles requises.


Et en quatrième et dernière étape, l'introduction de toutes les informations dans le GIS, ainsi que  toutes les structures de la Vallée Salée  qui ont été dessinées dans les moindres détails en trois dimensions sous fichier Autocar, nous permet  un paysage culturel parfaitement documenté, contribuant sans équivoque au maintien de l'intégrité et de l'authenticité des salines. En outre, c'est un système dans lequel chaque élément de la Vallée Salée  est identifié et maitrisé, y compris les  fichiers comportant  toutes les informations liées à son évolution.


Le GIS permet le développement des représentations cartographiques thématiques basées sur des requêtes et aux informations contenues dans la base de données. Ces consultations permettent de modéliser différents scénarios d'action, d'intervention et d'évaluation du plan directeur.

 

8.- DOCUMENTATION DE LA VALLÉE SALÉE ET MODELISATION TRIDIMENSIONNELLE

 

Nous avons procédé à une structuration topologique en utilisant comme base la cartographie 1: 500, en positionnant  dans des couches thématiques différenciées les différents éléments déterminants de la structure saline (aires, puits, entrepôts, structures supérieurs, structures inférieurs...). A partir de cette information structurée, tous les éléments ayant des codes uniques ont été identifiés et numérotés, de façon à ce  que l'ensemble du système d'étude se réfère de manière univoque et homogène à chaque élément.  Les codes des éléments graphiques sont liés à un registre de base de données disposée  en différentes sections afin que chaque équipe oriente ses études à des structures spécifiques.

 

Auparavant, un catalogue méticuleux des éléments constructifs et des typologies de chacun d'entre eux a été réalisé, ce qui a rendu possible la codification des champs des bases de données. Ils intègrent également la documentation photographique de chaque élément. Cette base permet la reconstruction graphique complète de l'ensemble dans un moment très spécifique de l'histoire de la Vallée Salée.

 

Le travail exhaustive documentaire qui a été réalisé pour tous les coins  de la Vallée Salée a permet, quand c’est necessaire,de réaliser les travaux de maintenance architecturale avec une reproductivité fidele de la forme et structure originale des salines, facilitant  ainsi  la génération d'images et de vidéos tridimensionnelles de l'ensemble des salines.

 

9.- ÉTUDES DE DYNAMISATION CULTURELLE ET TOURISTIQUE

 

Le plan directeur comporte un plan de revitalisation touristique qui a été élaboré pour promouvoir le développement du paysage culturel de la Vallée Salée d’Añana et du territoire environnant. L'objectif est de créer un produit touristique durable et de qualité.

Nous utilisons des cookies pour les statistiques d'utilisation du Web. Si vous continuez à naviguer, nous comprenons que vous accepte cela,
JE N’ACCEPTE PAS - J'ACCEPTE LES COOKIES - Configurar